Peut-on promouvoir un site encourageant l'adultère ?

Peut-on promouvoir un site encourageant l'adultère ?

Des publicités pour un site de rencontres encourageant l’adultère ne peuvent être légalement interdites sur le fondement de l’obligation de fidélité entre époux.

A la suite d'une campagne publicitaire pour un site de rencontres en ligne, dont les affiches arboraient une pomme croquée accompagnée du slogan "Le premier site de rencontres extra-conjugales", la Confédération nationale des associations familiales catholiques (CNAFC) a assigné l'éditeur du (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonnés ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.