Chute d'un piéton : la faute au trottoir ?

Chute d'un piéton : la faute au trottoir ?

Bien que provoqué par une défectuosité affectant la bordure du trottoir, l'accident aurait pu être évité par la vigilance de la victime, laquelle, en faisant le choix de ne pas utiliser le passage aménagé pour les piétons, a contribué à sa chute.

Alors qu'il s'apprêtait à traverser la chaussée, un piéton a été victime d'un accident à l'origine d'une entorse de la cheville gauche, accident qu'il impute au mauvais état de la bordure en pierre du (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.