Communication de documents liés à la crise sanitaire : rejet en référé

Communication de documents liés à la crise sanitaire : rejet en référé

Le juge des référés du tribunal judiciaire de Paris a rejeté une demande de communication de pièces dans le contexte de la gestion de la crise sanitaire par plus de 600 personnes dirigée contre la Ville de Paris, l’ARS, la Direction régionale de la Santé, la Haute Autorité de la Santé, l’Agence nationale de Santé Publique, la Direction des douanes, des supermarchés ainsi que des Ehpad.

51 demandeurs et 574 intervenants volontaires ont assigné la Ville (...)
Cet article est réservé aux abonnés
Vous êtes abonné ?
Identifiez-vous
Vous souhaitez vous abonner ?
Découvrez nos formules
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.